Grèce Antique

Quelques figures féminines de la mythologie grecque.

MEDUSA

Premier dessin qui s'est imposé à moi grâce à l'œuvre 3D de Daniele Danko Angelozzi ci-dessous.

Médusa est connue pour être méchante et cruelle, elle peut transformer quiconque rencontrant son regard en pierre. Mais beaucoup de mystères trainent autour de l’histoire de la Gorgone. Si elle est souvent dépeinte comme étant un être fondamentalement mauvais, d’autres versions de son histoire affirment qu’elle est en fait la victime des vicissitudes et du mauvais jugement d’êtres plus puissants qu’elle. Un peu comme une femme indépendante et forte qui a fait le choix de ne pas fonder de famille ou de dépendre d'un homme ?

danieledankoangelozzi.jpeg

APHRODITE

Un peu comme une évidence, je ne pouvais pas représenter des figures féminines grecques sans oublier la Déesse de l'amour. Sentiment le plus puissant au monde. L'inspiration n'a pas été difficile à trouver je l'ai directement puisé au Louvre avec la sublime Vénus de Milo (les bras en plus).

Aphrodite serait quand même née des restes d'Ouranos (le ciel) jetés dans la mer par son propre fils Cronos (le temps). Le ciel et la mer qui donnent l'amour sous sa forme féminine, quoi de plus poétique ?

IMG_0469.HEIC
IMG_0472.HEIC

ATHENA

IMG_0507.HEIC

Quelle déesse incarne le mieux le "masculin" comme la société peut l'entendre comme force, vigueur, courage, combat ? Ah ba oui bien sûr c'est Athéna. Mon inspiration  vient de la statue Athena Parthenos, sculpture chryséléphantine (en or et ivoire) qui se trouvait dans le Parthénon, sur l'Acropole d'Athènes, a priori réalisée par le célèbre Phidias.

Sa naissance est assez spéciale car Zeus (son père) dévora Métis qui était enceinte d'elle par peur que l'enfant à naître ne le détrône. Il eut mal à la tête et demanda donc à Héphaïstos de lui fendre le crâne. De son cerveau sortit Athéna toute armée, déjà adulte et en âge de combattre. Athéna est la déesse de la guerre stratégique, mais aussi la déesse de la sagesse, des arts, de la science et des activités artisanales telles que la poterie ou le tissage.

ARTEMIS

Force de la nature, troisième évidence Artémis (ou Diane pour les romains) est la fille de Zeus et de Léto, une titanide. Sœur jumelle d'Apollon, elle est la déesse de la nature sauvage et de la chasse : Homère l'appelle « dame des fauves » ou « souveraine des animaux ». Symbole de la virginité féminine, Artémis n'eut que des aventures désastreuses avec les hommes.

Mon inspiration vient tout droit cette fois du Louvre encore : Diane de Versailles ou Diane chasseresse, statue découverte en italie.

Diane_de_Versailles_Leochares_2.jpeg
3FD4A045-A0B4-4573-BA2B-C12DDAE26AC7.JPG

GAÏA

IMG_0811.HEIC

Et enfin pour terminer sur la féminité dans la Grèce antique, quoi de plus naturel que de parler de maternité. C'est pourquoi j'ai décidé d'ajouter Gaïa comme dernière pièce à cette série. L'inspiration me vient d'un Bas-relief de l'ara pacis , l'autel de la paix, représentant Tellus (nom Romain de Gaïa, déesse de la terre). A quelques ajustements près : sans enfant mais enceinte.